Programme d'immigration humanitaire

Programme d

La possibilité de déménager au Canada pour des raisons humanitaires est offerte à certaines catégories de personnes. Dites-nous en plus !

En général, les personnes doivent présenter une demande d'immigration lorsqu'elles se trouvent à l'extérieur du Canada. Dans certains cas, vous pouvez demander aux agents d'immigration de faire une exception à cette règle en demandant la résidence permanente au Canada pour des raisons humanitaires.

Le programme humanitaire n'est pas seulement un programme d'immigration facilitée. C'est un programme qui peut être utilisé dans des cas exceptionnelsns> !

Si vous avez vécu et/ou travaillé au Canada pendant un certain temps sans statut d'immigrant légal et que vous souhaitez demander le statut de résident permanent, vous pouvez demander le statut de résident permanent pour des raisons d'ordre humanitaire. En vertu de l'article 25 de la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés, le ministre peut examiner votre situation personnelle et vous accorder le statut de résident permanent si cela est justifié pour des raisons humanitaires.

Ce processus se déroule en deux étapes :

  1. le demandeur sera autorisé à demander la résidence permanente au Canada pour des raisons humanitaires ;
  2. le demandeur sera approuvé pour le statut de résident permanent au Canada.

Un demandeur approuvé à la première étape peut encore être rejeté à la deuxième étape s'il ne satisfait pas aux exigences du statut de résident permanent.

Il existe de nombreux cas où la résidence permanente peut être accordée dans cette situation. Par exemple, vous travaillez au Canada depuis plusieurs années, vous avez de jeunes enfants qui vont à l'école et vous êtes lié à votre communauté par une organisation confessionnelle. Ou peut-être avez-vous une famille nombreuse au Canada, mais vous n'êtes pas admissible à un parrainage et ne pouvez pas trouver un emploi si vous retournez dans votre pays.

Le ministre décide au cas par cas, à sa discrétion. Plusieurs facteurs clés sont pris en compte lors de l'examen des demandes pour motifs humanitaires :

  • tant que le demandeur est établi au Canada ;
  • les liens du demandeur avec le Canada, y compris les liens familiaux ;
  • Que se passe-t-il si les membres de la famille du demandeur sont séparés ?
  • des problèmes de santé physique ou mentale du demandeur ;
  • l'impact sur la vie du demandeur de la violence domestique qu'il a subie ou qu'il subirait s'il retournait dans son pays d'origine ;
  • les difficultés que le demandeur pourrait rencontrer s'il était renvoyé dans son pays d'origine.

Autres règles qui s'appliquent aux demandes humanitaires de la PML :

  • Vous pouvez indiquer des motifs d'ordre humanitaire uniquement si vous demandez le statut de résident permanent au Canada ou un visa de résident permanent à l'étranger. Les demandes pour raisons humanitaires des demandeurs de résidence temporaire ne sont pas prises en compte.
  • Vous ne pouvez pas présenter plus d'une demande pour raisons humanitaires en même temps.
  • Vous ne pouvez pas présenter une demande pour des raisons humanitaires si vous avez demandé le statut de réfugié et que celui-ci est en attente. Si vous souhaitez présenter une demande pour des raisons humanitaires, vous devez retirer votre demande d'asile avant une audience devant la Commission de l'immigration et du statut de réfugié du Canada.
  • Vous ne pouvez pas présenter une demande pour des raisons d'ordre humanitaire si vous avez reçu une décision négative de la Commission de l'immigration et du statut de réfugié du Canada au cours des 12 derniers mois. Cependant, vous n'avez pas à attendre 12 mois si :
    • vous avez des enfants de moins de 18 ans qui seraient touchés si vous quittiez le Canada ; ou
    • vous avez la preuve que vous ou l'un de vos enfants souffrez d'une maladie potentiellement mortelle qui ne peut être traitée dans votre pays.

Raisons humanitaires et de compassion

Le demandeur peut donner toutes les raisons qu'il pense pouvoir étayer sa demande.

Tout ce qui peut susciter la compassion et la volonté d'aider les autres peut constituer la base d'une candidature réussie. Par exemple, les difficultés que le demandeur rencontrera s'il doit retourner dans son pays sont souvent utilisées comme motif.

Les raisons humanitaires et de compassion comprennent les suivantes :

  • Fondation au Canada : cela comprend des éléments tels que la durée de votre séjour au Canada, votre implication dans votre communauté, votre travail, vos liens avec votre famille ici, votre éducation.
  • Les difficultés que vous rencontrerez si vous retournez dans votre pays : Il s'agit des difficultés que vous rencontrerez si vous êtes contraint de vivre dans votre propre pays. Cela peut être lié à la situation politique, au manque d'emploi, à la peur de la violence ou de la persécution, au manque de services sociaux et à d'autres facteurs similaires.
  • L'intérêt supérieur des enfants : si vous avez des enfants, leurs intérêts peuvent faire partie intégrante de la demande. Le fait d'être obligé de quitter le Canada peut avoir un impact important sur leur vie. La loi canadienne exige que les agents d'immigration soient vigilants et tiennent compte de l'intérêt supérieur des enfants lorsqu'ils traitent des demandes pour des raisons humanitaires. Cette disposition a été précisée dans la décision de la Cour suprême de 2015 dans l'affaire Qantasamy c. Canada.

Lire la suite

  • #immigration au Canada
  • #immigration au Canada pour des raisons humanitaires
  • #immigration au Canada pour des raisons humanitaires
  • #immigration au Canada pour des raisons humanitaires
  • #immigration au Canada pour des raisons humanitaires
  • #Programme humanitaire d'immigration au Canada