Évaluation de l'impact sur le marché du travail (EIMT) pour un emploi au Canada

Évaluation de l

Afin d'employer des citoyens étrangers au Canada, dans certains cas, l'employeur doit faire une étude d'impact sur le marché du travail (EIMT).

Pour pouvoir embaucher des ressortissants étrangers, les employeurs doivent obtenir LMIA, c'est une étude d'impact sur le marché du travail (EIMT). L'EIMT est un document délivré par Emploi et Développement social Canada qui donne à l'employeur la permission d'embaucher un travailleur étranger temporaire.

L'EIMT doit prouver qu'aucun travailleur canadien n'est disponible pour le poste et que seul un étranger peut occuper ce poste. Une EIMT positive est parfois appelée lettre de confirmation.

L'évaluation est entièrement à la charge de l'employeur. Avant d'employer un étranger, l'employeur doit vérifier si une LMIA est nécessaire, et si oui, il doit en faire la demande.

Un travailleur étranger peut également vérifier par lui-même si une EIMT sera nécessaire pour son emploi. Pour ce faire, répondez à quelques questions pour le savoir :

  • le type de permis de travail pour lequel le travailleur étranger pourra faire une demande ;
  • les démarches qu'un employeur doit entreprendre avant qu'un travailleur étranger ne demande un permis de travail.

Les employeurs qui emploient certains types de travailleurs temporaires doivent obtenir une étude d'impact sur le marché du travail (EIMT) avant que le travailleur demande un permis de travail. Aussitôt que l'employeur a reçu une EIMT, le travailleur peut demander un permis de travail.

Pour demander un permis de travail, un travailleur doit

Il existe également un programme d'emploi facilité des étrangers par l'EIMT au Québec (Facilitated Labour Market Impact Assessment process for Quebec employers). En vertu de ce programme, un employeur québécois qui embauche un travailleur étranger pour un poste sur une liste d'emploi est exempté de l'obligation d'annoncer le poste sur place pour attirer les Canadiens.

Quand l'EIMT n'est pas nécessaire

Si vous immigrez par l'Express Entry, l'employeur n'a pas besoin d'obtenir une EIMT si vous

  • avoir travaillé à temps plein pour le même employeur avec un permis de travail pendant au moins 1 an (ou une durée égale à temps partiel);
  • avoir une offre d'emploi;
  • avoir un permis de travail valide qui est exempté de l'EIMT conformément à
    • un accord international, ou
    • un accord fédéral-provincial, ou
    • dans la catégorie des "intérêts canadiens".

Si vous immigrez dans le cadre du Programme des travailleurs qualifiés (Federal Skilled Trades Program), jusqu'à deux employeurs peuvent vous faire une offre d'emploi. Vous devez travailler pour deux employeurs.

Vous pouvez être exempté de l'obligation d'obtenir une EIDM pour immigrer par le biais de l'Express Entry si votre travail temporaire actuel au Canada est exempté de l'EIDM, s'il est effectué pour un ou plusieurs employeurs spécifiques (pour le FSTP) et (l'un des trois) :

1. Votre travail est couvert par un accord international tel que NAFTA ou GATS et des accords non commerciaux. Il peut s'agir de professionnels, de commerçants et d'investisseurs.

2. Le travail couvre un accord entre le Canada et une province ou un territoire. Cela inclut les projets d'"inveissement significatif".

3. Les travaux sont exemptés de l'EIMT dans la catégorie « intérêts canadiens » :

  • « Avantage important » — si votre employeur peut démontrer que vous apporterez des avantages sociaux, culturels et/ou économiques importants au Canada. Les emplois bénéfiques pour le pays se répartissent en plusieurs catégories :

    • catégorie générale — ingénieurs indépendants, travailleurs techniques, créateurs et artistes, etc. ;

    • les travailleurs déplacés à l'intérieur de l'entreprise (travailleurs déplacés à l'intérieur de l'entreprise ayant des connaissances spécialisées) – uniquement ceux qui profiteront au Canada avec leurs compétences et leur expérience ;

    • travailleurs dans le cadre du programme Mobilité francophone.

  • L'emploi mutuel — permet aux travailleurs étrangers d'obtenir des emplois au Canada lorsque les Canadiens ont des possibilités similaires dans d'autres pays. Ceux-ci inclus:

    • catégorie générale : par exemple, les entraîneurs professionnels et les athlètes travaillant au sein d'équipes canadiennes;

    • Expérience internationale Canada — un programme à l'étranger pour les jeunes et les jeunes professionnels;

    • les personnes participant à des programmes d'échange, telles que les professeurs et les conférenciers invités.

  • Une catégorie de nominations ministérielles :

    • les scientifiques, y compris les chercheurs, les conférenciers invités et les professeurs (parrainés dans le cadre d'un programme fédéral reconnu);

    • catégorie "compétitivité et politiques publiques" — médecins résidents et autres professionnels de la santé ; médecins après avoir soutenu une thèse de doctorat et des personnes qui ont reçu des bourses d'études d'universités canadiennes.

  • Un travail caritatif et religieux (hors bénévoles).

Ces catégories ne peuvent être exemptées par l'EIMT que si elles répondent aux critères de la première partie de cette section.

Cependant, pour exercer des professions exemptées de l'EIMT, il est nécessaire d'obtenir un permis de travail.

  • #lmia
  • #évaluation de l'impact sur le marché du travail
  • #emploi au Canada
  • #immigration au Canada
  • #emplois au Canada
  • #évaluation de l'impact sur le marché du travail
  • #immigration au Canada
  • #LMIA Canada
  • #EIMT Canada