Les 6 avantages de l'éducation au Canada et comment immigrer grâce à l'éducation

Les 6 avantages de l

Pourquoi tant de personnes choisissent-elles le Canada pour leurs études, comment les études peuvent-elles vous aider à immigrer et comment pouvez-vous économiser de l'argent ?

En 2021, le Canada a délivré 450 000 permis d'études. Cela représente 450 000 personnes inscrites dans les universités canadiennes et ayant reçu un visa d'étudiant. C'est un chiffre énorme, voire un record pour le Canada, car avant la pandémie, les étudiants étaient moins nombreux à venir.

Pour être honnête, pour le gouvernement canadien, les étudiants internationaux sont une affaire, car les études sont chères et les gens viennent avec de l'argent à dépenser pour le logement, la nourriture et d'autres choses. C'est pourquoi le ministère de l'immigration mise beaucoup sur les diplômés étrangers. Il est fort possible qu'il y ait encore plus d'étudiants cette année.

Avant la pandémie, un peu plus de 400 000 étudiants étrangers venaient au Canada chaque année. En 2020, il n'y en avait que 255 000 en raison des restrictions. Mais en 2021, le Canada a décidé de se rattraper et a délivré environ 450 000 visas étudiants. Et il est également devenu le pays le plus recherché par les étudiants dans le monde.

Au total, il y avait plus de 600 000 étudiants étrangers au Canada à la fin de 2021. Ces personnes recevront une éducation reconnue dans le monde entier et pourront obtenir une résidence permanente au Canada à l'avenir. Je commencerai par les avantages de l'éducation au Canada, puis je parlerai de la façon d'économiser de l'argent et de la façon d'immigrer ensuite.

Qualité de la formation

J'ai déjà mentionné le premier avantage. Une éducation obtenue au Canada est reconnue et même appréciée dans le monde entier car le pays est considéré comme ayant une éducation de grande qualité. Le Canada possède des universités qui sont classées parmi les premières du monde. Elles ne sont peut-être pas au sommet, mais, par exemple, l'université de Toronto est classée 26e, l'université McGill de Montréal 27e, j'y ai d'ailleurs étudié.

L'accent est également mis sur la recherche dans les universités canadiennes, et les étudiants peuvent participer à des expériences et travailler sur des projets. Parfois, les élèves parviennent même à faire une découverte. Par exemple, un diplômé de l'Université du Manitoba a mis au point un dispositif pour améliorer la détection du cancer, et des scientifiques de l'Université de Toronto ont découvert l'insuline.

Je suis moi-même allé à Toronto l'année dernière pour faire une visite de l'un des collèges où nous envoyons des étudiants. Cela s'est avéré être très intéressant. Si vous voulez apprendre une profession en peu de temps après le lycée ou améliorer vos connaissances dans votre matière principale, je vous recommande d'aller dans un collège plutôt que dans une université. Au Canada, les deux types d'établissements dispensent un enseignement supérieur. L'université vous permet généralement d'apprendre une profession en un temps plus court.

Entrée non compliquée

Le deuxième avantage est qu'il est plus facile d'entrer au Canada qu'aux États-Unis ou au Royaume-Uni. Nos clients n'ont aucun problème pour entrer dans les universités canadiennes. En outre, c'est aujourd'hui l'un des moyens les plus fiables d'immigration ultérieure. Sur le plan financier, les frais de scolarité ne sont malheureusement pas aussi abordables, puisque le coût moyen d'une année d'études est de 15 000 dollars canadiens. Bien que la tendance actuelle soit à l'augmentation des prix pour tout.

Coûts de formation

Mais tout de suite le troisième avantage est que c'est moins cher que d'étudier aux USA, et vous pouvez légalement travailler jusqu'à 20 heures par semaine pendant vos études au Canada, et jusqu'à 40 heures pendant les vacances, tous les pays ne le permettent pas. Le taux le plus bas au Canada est d'environ 12 dollars canadiens par heure. En Ontario, où se trouvent Toronto et Ottawa, il est de 15 $ CAD. Si vous travaillez 20 heures par semaine en Ontario, vous gagnerez environ 1 200 CAD en un mois et 10 800 CAD en 9 mois. Et si vous travaillez à plein temps, 40 heures par semaine pendant les vacances, vous gagnerez encore 7 200 dollars canadiens en 3 mois. Au total, vous gagnerez 18 000 dollars canadiens en un an et récupérerez le coût de la formation.

Multinationalité et langue anglaise

Je vais passer au quatrième point positif. Le Canada accueille un très grand nombre d'étudiants de différents pays. Comme je l'ai dit, plus de 600 000. Vous ne serez pas seul parmi les Canadiens de souche, mais vous étudierez très probablement dans un groupe multiculturel, de sorte que personne ne vous regardera bizarrement et que vous aurez plus de facilité à vous adapter.

Un autre facteur qui pourrait être un avantage pour certains est qu'au Canada la langue officielle est l'anglais. Certains, d'ailleurs, pensent que le français, mais il est beaucoup moins parlé que l'anglais. Presque tout le monde apprend l'anglais à l'école, la plupart des gens ont donc au moins quelques connaissances, et il sera plus facile de les mettre à niveau que d'apprendre la langue en partant de zéro.

Immigration après la formation

Et le principal avantage d'une éducation canadienne est qu'elle facilite l'obtention d'un permis de séjour permanent. Les étudiants qui ont étudié dans des universités et collèges publics se voient délivrer un permis de travail au Canada pour une période de 1 à 3 ans, ce qui vous permet de rester dans le pays en toute sécurité. Et il vous suffit d'étudier pendant un an, ou 8 mois pour être exact, pour obtenir votre permis de travail. Après cela, vous avez plusieurs options :

  • faire une demande au titre du programme d'immigration ordinaire et obtenir des points supplémentaires pour une éducation canadienne ;
  • postuler par le biais d'un programme spécial destiné aux diplômés des universités canadiennes, qui sont nombreuses.

Ou trouver un travail d'abord et ensuite

  • postuler à l'un des programmes qui exigent une offre d'emploi ;
  • travailler pendant un certain temps, par exemple un an, et postuler aux programmes destinés aux personnes ayant une expérience professionnelle au Canada ;
  • choisir un programme ordinaire et obtenir des points supplémentaires pour les études, une offre d'emploi au Canada et l'expérience professionnelle.

En somme, les options sont nombreuses. Une fois que vous aurez étudié au Canada, vous aurez probablement un niveau d'anglais élevé, ce qui, là encore, vous vaudra des points dans les programmes, et il vous sera beaucoup plus facile de trouver un emploi que les candidats étrangers, car vous serez déjà dans le pays. On peut dire qu'une éducation canadienne garantit presque une résidence permanente au Canada. Les statistiques des dix dernières années montrent qu'environ trois quarts de tous les étrangers venus au Canada pour étudier et travailler sont devenus des résidents permanents.

Permis de séjour grâce à l'éducation

Alors comment obtenir l'immigration au Canada par l'éducation ? Si vous avez un mauvais anglais, vous devez d'abord l'améliorer. Ensuite, allez dans un collège ou une université canadienne, mais certainement dans un établissement public. Les universités privées sont généralement deux à trois fois moins chères, mais elles ne vous donnent pas le droit de travailler plus tard. Vous pouvez trouver une liste des universités publiques pour chaque province sur le site Web du Canada. Vous n'êtes pas obligé de vous inscrire dans une université canadienne à l'automne ; il y a souvent des places ouvertes en hiver et au printemps.

Il est important de ne pas choisir l'établissement d'enseignement supérieur le moins cher ou même celui qui vous plaît le plus. Il est important de choisir un programme d'études qui corresponde à votre formation ou à votre expérience professionnelle, car vous devez montrer que vous rentrerez chez vous après vos études. Ils ne vous obligeront pas à rentrer, mais si vous n'avez pas terminé vos études, le gouvernement risque de vous expulser et de vous faire séjourner illégalement dans le pays. Et une fois que vous avez terminé vos études et obtenu un permis de travail, vous devenez un candidat intéressant pour l'immigration. Nous avons un article sur notre site web sur les professions d'avenir au Canada qui sont très demandées et pour lesquelles on peut être formé en seulement 1 à 2 ans.

Vous pouvez généralement vous inscrire pour étudier sur le site web de l'établissement. Vous devrez payer des frais d'inscription d'environ 100 dollars canadiens et télécharger vos documents en ligne. En tant que société d'immigration, nous travaillons avec un grand nombre de collèges et d'universités presque partout au Canada et peut aider avec la sélection des programmes d'études et l'inscription.

Niveau d'anglais requis

Le point important est de savoir quel niveau d'anglais vous pouvez demander pour étudier au Canada. La réponse courte est n'importe quel niveau, même zéro. Là encore, vous trouverez sur les sites web des établissements d'enseignement les conditions requises pour entamer un cursus, généralement un IELTS 6.0 Academic. Même sans passer le test linguistique, vous pouvez obtenir une lettre d'admission conditionnelle de l'université, qui indiquera que vous êtes inscrit comme étudiant, mais que vous ne pourrez étudier qu'après avoir fourni une preuve de votre niveau de langue.

Avec cette lettre d'acceptation, vous pouvez déjà demander un visa, ce qu'il est préférable de faire au moins quelques mois avant le début de vos études. Et pendant ce temps, étudiez la langue à fond. Nous sommes un agent d'une école de langue canadienne ILAC, je la recommande vivement. Il dispose d'un programme spécial en ligne pour apprendre l'anglais et se préparer à l'université. De nombreux collèges canadiens sont prêts à accepter des étudiants sans passer l'IELTS après avoir étudié à l'ILAC.

Combien d'argent est nécessaire

Pour demander un visa, vous devrez payer au moins un semestre de frais de scolarité dans un collège ou une université et montrer que vous avez les moyens de vivre. Le minimum requis est de 10 000 CAD pour une année de vie au Canada, mais il est préférable de montrer plus. D'autres documents sont également requis : une lettre de motivation, que l'agent des visas utilisera pour déterminer si vous êtes suffisamment intéressé par des études au Canada. Si vous travaillez, vous devrez préparer des références professionnelles. Si vos parents parrainent vos études, les documents de parrainage et les différents formulaires.

Lorsque vous avez obtenu votre diplôme, vous faites une demande de permis de travail après formation, on l'appelle PGWP pour faire court. Il y a quelques conditions, par exemple vous devez faire la demande dans les 3 mois après l'obtention du diplôme, vous devez être étudiant à temps plein et avoir un certificat de fin d'études. Le permis de travail sera à durée indéterminée et non lié à une entreprise, ce qui signifie que vous serez libre de changer d'employeur. Pendant le traitement de votre demande, vous pourrez travailler à temps plein. Il vous suffira alors de trouver un programme d'immigration adapté, de le demander et de continuer à travailler en toute tranquillité jusqu'à ce que vous soyez invité à prendre votre résidence permanente.

Aide à l'immigration

Vous pouvez effectuer toutes ces démarches vous-même ou contacter un consultant en immigration tel que notre société. Cela vous fera gagner du temps et même de l'argent, car lorsque vous demandez vous-même un visa d'étudiant, celui-ci est souvent rejeté en raison de quelques erreurs stupides. Un exemple trivial : une personne nous a écrit qu'on lui avait refusé un visa. Nous avons cherché les raisons, et il s'est avéré qu'avant de demander un visa, il avait vendu son appartement et déposé une importante somme d'argent sur son compte, sans expliquer d'où elle provenait.

Là encore, nous travaillons avec des universités dans tout le Canada et pouvons trouver le programme qui vous convient. Très souvent, nos clients économisent beaucoup d'argent parce que nous suivons les promotions. Par exemple, que diriez-vous d'une réduction des frais de scolarité de 5 000 CAD par an et de 12 semaines gratuites de cours d'anglais dans une école de langue canadienne, si vous n'avez pas un niveau suffisant ? Vous pouvez réserver avec nous une consultation initiale sur l'immigration par la formation, et si vous décidez de continuer à travailler avec nous, nous déduirons le coût de la consultation de vos services de demande de visa.

Alex Pavlenko, fondateur de Immigrant.Today

  • #éducation au Canada
  • #étudier au Canada
  • #s'inscrire dans une université canadienne
  • #collèges au Canada
  • #universités au Canada
  • #immigration au Canada par l'éducation
  • #immigration au Canada par les études
  • #résidence permanente au Canada
  • #résidence permanente au Canada après les études
  • #immigration au Canada
  • #émigration au Canada
  • #études au Canada pour les étrangers
  • #avantages de l'éducation au Canada
  • #coût de l'éducation au Canada
  • #coût de l'éducation au Canada
  • #enseignement supérieur au Canada
  • #meilleures universités au Canada