Pourquoi est-il si difficile de trouver du travail au Canada ?

Pourquoi est-il si difficile de trouver du travail au Canada ?

Malgré l'importante pénurie de main-d'œuvre, de nombreuses entreprises canadiennes hésitent à embaucher des étrangers. Pourquoi ?

Les médias canadiens rapportent constamment qu'il y a une pénurie de main-d'œuvre dans presque tous les secteurs du marché du travail. Les programmes d'immigration provinciaux font venir des travailleurs étrangers pour combler les pénuries de main-d'œuvre. Si vous tapez n'importe quelle profession sur un site d'emploi, vous verrez des centaines, voire des milliers d'annonces. Par exemple, sur le site populaire Indeed, il y a plus de 3 000 postes vacants pour des soudeurs.

Toutefois, si vous essayez de postuler à l'une d'entre elles, vous vous rendrez rapidement compte qu'il est très difficile de trouver un emploi au Canada. Vous devrez probablement envoyer des centaines, voire des milliers de CV avant qu'un employeur ne s'intéresse à vous. Pourquoi cela se produit-il ?

L'immigration par la recherche d'un emploi

Un emploi au Canada est l'un des moyens les plus sûrs d'immigrer, car les candidats ayant une expérience professionnelle canadienne ont des programmes supplémentaires à leur disposition et se voient attribuer plus de points.

Ces derniers temps, ces candidats ont fait l'objet d'une attention particulière. Par exemple, l'année dernière, plusieurs programmes d'immigration ont été lancés pour ceux qui travaillent au Canada, et plusieurs autres pour les candidats qui ont trouvé un emploi dans l'une des provinces. Cette année, certaines régions canadiennes ont également lancé de nouveaux programmes, les conditions sont très simples, mais il faut trouver un emploi.

En outre, le gouvernement fédéral a promis de lancer d'ici septembre un nouveau programme fédéral spécifiquement destiné aux personnes travaillant au Canada. Ils veulent accélérer l'octroi de la résidence permanente. Alors pourquoi est-il difficile de trouver un emploi alors qu'il y a une telle pénurie de professionnels au Canada ?

Emploi pour les étrangers au Canada

Le fait est que le Canada a un marché du travail fermé. La loi ne permet pas aux employeurs de simplement embaucher des travailleurs étrangers à volonté. Ils doivent d'abord prendre en considération les demandeurs qui sont citoyens et résidents canadiens. Il existe quelques cas exceptionnels, dont l'un sera mentionné à la fin de cet article.

Pour embaucher un étranger, la plupart des employeurs ont besoin d'un document appelé "étude d'impact sur le marché du travail", ou EIMT en abrégé. La redevance est d'environ 1 000 dollars canadiens et doit être payée par l'employeur et non par l'employé.

Dans le cadre d'une LMIA, l'entreprise prouve au gouvernement qu'il n'y a pas de citoyen ou de résident approprié pour le poste. En outre, elle doit remplir de nombreux documents et présenter divers certificats. En somme, les difficultés sont nombreuses, et déjà à ce stade, de nombreux employeurs écrivent dans les offres d'emploi qu'ils ne sont pas prêts à faire l'EIMT. Mais les difficultés ne s'arrêtent pas là.

Lorsqu'une entreprise reçoit une LMIA avec l'autorisation d'embaucher un étranger, elle doit ensuite attendre que l'employé rassemble tous les documents manquants, les extraits de casier judiciaire de tous les pays où il a vécu pendant plus de six mois, paie tous les frais, passe un examen médical, obtienne un visa et remplisse d'autres formalités. Cela peut prendre des mois.

Pendant tout ce temps, l'employeur doit attendre et perdre de l'argent parce que l'employé ne travaille pas. Il est également possible que l'entreprise consacre de l'argent et du temps à la procédure de candidature et que l'employé change simplement d'avis et ne vienne pas.

Cette année, le Canada a assoupli les conditions d'emploi des étrangers et les entreprises peuvent désormais embaucher davantage de personnes pour des contrats plus longs.

Recherche d'emploi

Il est néanmoins logique que les employeurs veuillent se protéger autant que possible des risques liés à l'embauche d'étrangers. Ils considéreront donc d'abord ceux qui :

  • est déjà au Canada, par exemple avec un visa touristique, parce qu'il vous interdit de travailler mais pas d'être interviewé ;
  • est parfaitement préparé à immigrer au Canada, possède tous les documents nécessaires et peut entrer rapidement dans le pays par avion ;
  • avoir une bonne maîtrise de l'anglais — quelle que soit la valeur d'un professionnel, vous ne pouvez pas obtenir un entretien et travailler au Canada sans connaître la langue ;
  • répond à 100 % des exigences énoncées dans l'offre d'emploi ;
  • dispose de lettres de référence d'employeurs précédents.

Pour améliorer vos chances d'obtenir un emploi au Canada, vous devez remplir toutes ces conditions. Et vous devez également rédiger un cv de qualité selon les normes canadiennes. Ils sont différents dans la mesure où, par exemple, vous ne pouvez pas écrire d'informations personnelles sur votre CV, ajouter une photographie, l'ensemble du CV ne doit pas prendre plus d'une page, etc. Vous devez également réécrire votre CV pour chaque poste et ajouter des mots-clés du poste auquel vous postulez. Si votre CV n'est pas rédigé de cette manière, vous ne serez même pas pris en considération.

Mais ce n'est pas tout. Vous devez envoyer votre CV des centaines, voire des milliers de fois, avant de trouver la bonne entreprise qui accepte de vous donner un LMIA. Et après le CV, vous avez également un entretien, qui se compose généralement de plusieurs étapes, et à chaque étape, vous pouvez être rejeté. En somme, ce n'est pas une tâche facile.

Est-il impossible de trouver un emploi ?

Cela ne signifie pas pour autant que vous devez cesser de chercher du travail au Canada et rester dans votre pays, en décidant que vous ne pourrez jamais émigrer. Nous avons des entretiens avec des immigrants qui sont arrivés au Canada grâce à un emploi. Et s'ils ont réussi, cela signifie que la recherche d'un emploi est toujours réelle, mais qu'elle nécessite beaucoup de temps, de patience et de mettre le plus d'efforts possible dans votre CV.

Si vous trouvez un employeur au Canada, vous pouvez demander la résidence permanente dans le cadre de l'un des nombreux programmes qui exigent une offre d'emploi. Vous pouvez aussi travailler pendant un certain temps, par exemple un an, et postuler à des programmes qui exigent une expérience professionnelle canadienne.

L'emploi simplifié

Il y a un petit conseil pour vous. Vous pouvez envoyer des CV aux employeurs participant au Programme d'immigration atlantique. Ils ont un accord avec le gouvernement et ils embauchent des étrangers de manière simplifiée. Le programme de l'Atlantique fonctionne dans plusieurs provinces :

Outre le fait qu'il permet aux employeurs d'embaucher plus facilement des étrangers, le programme a également des exigences assez faibles. Nous avons la preuve que le programme Atlantic fonctionne et qu'il est réaliste de trouver un emploi grâce à lui. C'est l'interview d'une jeune fille qui a immigré au Canada dans le cadre de ce programme. Et elle n'a pas eu à envoyer des centaines de CV, car elle a trouvé un emploi en une heure à peine, alors qu'elle se trouvait dans son pays.

Comment pouvons-nous vous aider ?

Chez nous, vous pouvez commander un CV rédigé selon toutes les normes canadiennes. La loi interdit toute aide rémunérée pour trouver un emploi au Canada. Vous devez donc chercher vous-même un employeur.

  • #emplois au Canada
  • #trouver un emploi au Canada
  • #comment trouver un emploi au Canada
  • #emploi au Canada
  • #emplois au Canada pour les étrangers
  • #marché du travail au Canada
  • #immigration au Canada par l'emploi
  • #immigration au Canada par l'emploi
  • #émigration au Canada
  • #immigration au Canada
  • #immigration au Canada 2022
  • #immigration au Canada 2022
  • #résidence permanente au Canada
  • #résidence permanente au Canada 2022
  • #moyens d'immigrer au Canada
  • #programmes d'immigration au Canada