Classement des provinces et territoires du Canada : où immigrer ?

Classement des provinces et territoires du Canada : où immigrer ?

Ce classement est basé sur des facteurs importants pour les immigrants, tels que le marché du travail, l'économie, le coût de la vie, les salaires, le climat et la disponibilité des programmes d'immigration.

13. Nunavut : Chômage, prix élevés et froid

La première place de la fin est occupée par Nunavut, une région du Canada circumpolaire. C'est la région la moins peuplée du pays : sa superficie est comparable à celle de l'Indonésie, mais un peu plus de 30 000 personnes y vivent. La quasi-totalité du territoire du Nunavut est un désert arctique dans une zone de permafrost. Les températures hivernales et estivales sont froides. La majorité de la population est composée d'Inuits autochtones. Contrairement au reste du Canada, le Nunavut ne compte presque pas d'immigrants et ne dispose pas de son propre programme d'immigration.

Marché du travail. Le chômage au Nunavut est le plus élevé parmi les régions canadiennes (14 %). La région subsiste grâce à l'exploitation minière (diamants, fer, or, cuivre, pétrole, nickel, gaz naturel, plomb, argent, uranium, zinc), la pêche, le tourisme, et est financièrement très dépendante des subventions du gouvernement fédéral.

Coût de la vie. Le Nunavut est la région la plus chère du Canada. Les résidents du Nunavut consacrent environ un tiers du budget de leur ménage au logement — loyer ou hypothèque. Avec les taxes d'habitation et les services publics, le coût moyen par mois est de plus de 2 500 dollars canadiens. Le transport coûte 1 200 dollars canadiens. Les coûts de transport comprennent les voitures, l'essence et les transports publics. Une moyenne de 1 345 dollars canadiens supplémentaires par mois est dépensée pour la nourriture. Au total, les familles du Nunavut dépensent en moyenne près de 7 900 dollars canadiens par mois ou plus de 94 000 dollars canadiens par an. Outre le logement, la nourriture et le transport, ce montant comprend également les vêtements, les médicaments et les loisirs. Les coûts élevés au Nunavut s'expliquent par l'éloignement de la région et le fait qu'il n'y a presque pas de routes ou de voies ferrées. Les marchandises et le carburant sont transportés du sud du Canada par voie maritime et aérienne, qui sont souvent plus coûteuses que le transport terrestre.

Salaires. Vous devez admettre que le coût de la vie au Nunavut est bien justifié par les salaires. Les locaux gagnent plus que les autres régions du Canada. Par exemple, le revenu moyen d'une famille après impôt est de 120 000 dollars canadiens par an.

Villes. Le Nunavut ne compte qu'une seule ville, Iqaluit, qui compte moins de 8 000 habitants. Le reste des établissements sont des villages. Parmi les régions russes, le climat du Nunavut peut être comparé à celui de la Yakoutie.

Programmes d'immigration. Contrairement aux autres régions du Canada, le Nunavut ne dispose pas de son propre programme d'immigration.

Nunavut

12. Territoires du Nord-Ouest : Coûteux et difficile d'accès

Les Territoires du Nord-Ouest sont situés dans la partie arctique nord-ouest du Canada, dans la zone circumpolaire. Les provinces de la Saskatchewan, de l'Alberta et de la Colombie-Britannique au sud, le territoire du Nunavut au nord-est et à l'est, le Yukon à l'ouest et l'océan Arctique au nord. Les Territoires du Nord-Ouest sont une région peu peuplée, inaccessible et au climat rude.

Marché du travail. Le taux de chômage s'élève en moyenne à 8,4 %. L'économie locale est basée sur l'extraction de minéraux : or, diamants, gaz naturel.

Coût de la vie. Les Territoires du Nord-Ouest sont l'une des régions les plus chères du Canada en termes de coût de la vie. Les résidents des Territoires du Nord-Ouest dépensent environ 2 500 $ CAD par mois pour se loger. Une maison dans cette partie du Canada peut coûter en moyenne 470 000 dollars canadiens. Les frais de transport s'élèvent en moyenne à 1 580 dollars canadiens par mois, soit plus que dans toute autre région du Canada. Les familles dépensent en moyenne 970 dollars canadiens en nourriture. Le coût total par famille et par an est de 93 000 dollars canadiens.

Salaires. Les gains dans les Territoires du Nord-Ouest ne sont pas négligeables non plus, bien qu'ils soient inférieurs à ceux du Nunavut. Une famille gagne en moyenne 96 500 dollars canadiens par an.

Villes. Les Territoires du Nord-Ouest font deux fois la taille de l'Ukraine, mais seulement 40 000 personnes y vivent, dont la moitié dans la capitale régionale, Yellowknife. La ville est à la fois un centre industriel majeur pour la région et un lieu pittoresque offrant de riches possibilités de loisirs et de tourisme. Toutefois, l'accessibilité des transports peut poser des problèmes. Jusqu'en 2012, Yellowknife était pratiquement coupée du reste du Canada chaque printemps et chaque automne lorsque, en raison des conditions météorologiques, toutes les marchandises devaient être expédiées par avion.

Programmes d'immigration. Dans les Territoires du Nord-Ouest, il existe un programme provincial, qui comprend des filières pour les étrangers ayant reçu une offre d'emploi ou une invitation dans Express Entry, ainsi que pour les entrepreneurs.

Territoires du Nord-Ouest

11. Terre-Neuve-et-Labrador : chômage et ennui

Cette province occupe l'île de Terre-Neuve et le secteur nord-est de la péninsule du Labrador, bordant la province de Québec au sud et à l'ouest. Sur le plan économique et culturel, Terre-Neuve-et-Labrador est en retard sur la plupart des autres provinces canadiennes. Il ne possède qu'une seule université (dans la capitale, St. John's) et est fortement influencé par l'église.

Marché du travail. Le taux de chômage à Terre-Neuve-et-Labrador est élevé, à 13,7 %. C'est l'une des provinces les moins industrialisées du Canada, mais elle est riche en minéraux : on y exploite l'amiante, le minerai de fer, le cuivre, le pétrole, le gaz naturel, le plomb et le zinc.

Coût de la vie. La famille moyenne de cette province dépense 1 200 dollars canadiens en loyer, 1 140 dollars canadiens en transport et 650 dollars canadiens en nourriture. Une maison unifamiliale peut être achetée pour une moyenne de 240 000 dollars canadiens. Le coût total par famille et par an est de 58 000 dollars canadiens.

Villes. La capitale et la plus grande ville de la province est St. John's. Les villes de Corner Brook, Grand Falls-Winsor et Gander viennent ensuite.

Programmes d'immigration. Terre-Neuve-et-Labrador a un programme provincial qui permet à différentes catégories d'étrangers d'immigrer. La province dispose également d'un Programme d'immigration atlantique grâce auquel les professionnels hautement et moyennement qualifiés et les jeunes diplômés peuvent demander la résidence canadienne. Il est assez facile d'immigrer à Terre-Neuve-et-Labrador ainsi que dans les provinces atlantiques en général. De nombreuses personnes utilisent les programmes d'immigration de la région pour s'installer dans d'autres provinces du Canada.

Terre-Neuve et Labrador

10. Yukon : taux de chômage le plus bas et étendues naturelles

Yukon est une région du nord-ouest du Canada. La région est baignée par les eaux de l'océan Arctique au nord, bordée par les Territoires du Nord-Ouest à l'est, la Colombie-Britannique au sud et l'Alaska à l'ouest. Les hivers au Yukon sont longs et rigoureux, et les étés sont courts.

Marché du travail. Le taux de chômage au Yukon est le plus bas parmi les régions canadiennes (5,2 %). L'économie repose principalement sur l'exploitation minière, comme le plomb, le zinc, l'argent, l'or, le cuivre et l'amiante.

Le coût de la vie. Vivre au Yukon est plus cher que dans la plupart des provinces, mais moins cher que dans les autres territoires, en Alberta et en Colombie-Britannique. Il en coûte en moyenne 1 660 dollars canadiens pour le loyer, 1 070 dollars canadiens pour le transport et 780 dollars canadiens pour la nourriture. Le coût moyen d'une maison unifamiliale est de 450 000 dollars canadiens. Le coût total par famille et par an est de 68 000 dollars canadiens.

Salaires. Comme dans les autres territoires du Nord, les habitants du Yukon gagnent bien leur vie. Les familles d'ici ont un revenu moyen de 111 000 dollars canadiens par an après impôts.

Villes. La population du Yukon dépasse à peine les 30 000 habitants, qui vivent principalement dans la capitale du territoire, Whitehorse, qui compte 19 000 habitants.

Programmes d'immigration. Le Yukon a un programme provincial, qui comprend des filières pour les étrangers qui ont reçu une offre d'emploi ou une invitation dans le système Express Entry, ainsi que pour les entrepreneurs.

Yukon

You saw 30% text.
Read the full article There are 10 coins.

  • #Immigration au Canada
  • #meilleures provinces canadiennes pour les immigrants
  • #meilleures villes canadiennes pour les immigrants
  • #chômage au Canada
  • #coût de la vie au Canada
  • #logement au Canada
  • #vivre au Canada
  • #immigration au Nunavut
  • #immigration dans les Territoires du Nord-Ouest
  • #immigration à Terre-Neuve-et-Labrador
  • #immigration au Yukon
  • #immigration en Nouvelle-Écosse
  • #immigration au Nouveau-Brunswick
  • #immigration à l'Île-du-Prince-Édouard
  • #immigration au Manitoba
  • #immigration en Saskatchewan
  • #immigration en Alberta
  • #immigration en Colombie-Britannique
  • #immigration en Ontario
  • #immigration au Québec