Le Canada entend contribuer à l'exploration spatiale

Le Canada entend contribuer à l

Le pays se prépare à effectuer une importante mission de la NASA.

Le 14 novembre, le ministre canadien de l'Innovation, de la Science et de l'Industrie, François-Philippe Champagne, a annoncé un contrat avec la société Canadensys Aerospace Corporation pour la production du premier rover lunaire canadien. L'accord a coûté 43 millions de dollars canadiens au gouvernement. Grâce à la coopération entre l'Agence spatiale canadienne et la NASA, le rover volera en 2026.

Ce sera la toute première fois qu'un engin spatial canadien se posera sur la Lune. Le rover sera impliqué dans la recherche de glace dans le sol lunaire. Il s'agit d'un domaine clé de la future exploration humaine de l'espace. Le rover canadien transportera six charges utiles — des outils qui l'aideront dans sa mission. Cinq d'entre eux seront canadiens et un américain.

" Le développement d'un véhicule capable de résister aux rigueurs de la lune est extrêmement difficile, mais aujourd'hui est la preuve que l'industrie spatiale canadienne réussit à relever le défi et est prête à dépasser les attentes ", a déclaré le ministre Champagne. — Cela n'aurait pas été possible sans l'ambition du Canada, ses compétences et sa main-d'œuvre talentueuse.

En termes de conditions, le rover pourra fonctionner dans les régions polaires de la Lune, où il n'y a pas de lumière solaire directe et où les températures descendent jusqu'à -200°C. Canadensys travaillera sur le véhicule avec de nombreux partenaires : entreprises industrielles, universités et organisations internationales.

Source
  • #nouvelles du canada
  • #exploration lunaire
  • #exploration lunaire au canada
  • #industrie aérospatiale canadienne
  • #recherche de glace lunaire
  • #aérospatiale canadienne
  • #réalisations spatiales canadiennes
  • #rover lunaire canadien
  • #premier rover lunaire du canada