Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada affirme que ses bases de données ont été piratées

Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada affirme que ses bases de données ont été piratées

Le bureau procède à une inspection.

Début août, le gouvernement canadien a annoncé le renouvellement des titulaires de permis de travail de type PGWP. L'annonce indiquait que les candidats devaient attendre un courriel contenant des instructions supplémentaires. Dès le lendemain, des rapports ont commencé à apparaître sur les médias sociaux selon lesquels les courriels d'IRCC contenaient les coordonnées de quelqu'un d'autre : noms, numéros de demande, numéros d'identification uniques des demandeurs.

Les responsables disent avoir appris l'effraction le 3 août. Tout ce que les immigrants impliqués dans l'incident peuvent faire maintenant est d'attendre la conclusion de l'enquête, après quoi ils recevront un nouvel avis avec des instructions.

"Une lettre distincte sur la violation de la vie privée sera envoyée à tous les clients concernés. Nous vous conseillons de ne pas transmettre les courriels incorrects à d'autres personnes et de les supprimer de vos boîtes de réception. Dès que le problème aura été résolu, nous enverrons une notification et les courriels corrects commenceront également à être envoyés", a déclaré l'IRCC dans un communiqué.

L'agence mène actuellement une enquête approfondie. Elle promet de commenter en détail les résultats de l'enquête.

Source
  • #Immigration Canada
  • #travailler au Canada
  • #visa de travail au Canada
  • #permis de travail au Canada
  • #visa d'études au Canada
  • #étudier au Canada
  • #bureaucratie au Canada
  • #violation des données au Canada
  • #confidentialité des données au Canada
  • #déménager au Canada avec un visa d'études