Une enquête sur l'application ArriveCAN est lancée

Une enquête sur l

Le gouvernement soupçonne une fuite des données personnelles des utilisateurs.

L'organisme fédéral de surveillance de la vie privée du Canada a lancé une enquête sur l'application ArriveCAN après avoir reçu une autre plainte.

"Notre bureau a reçu et enquête actuellement sur une plainte qui soulève des inquiétudes concernant la collecte de données personnelles par ArriveCAN et l'utilisation ultérieure de ces informations ", selon une déclaration du 27 juillet du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada.

Au cours des deux dernières années, des experts juridiques et de la protection de la vie privée ont remis en question à plusieurs reprises le type de données personnelles collectées par ArriveCAN, la manière dont ces informations sont stockées et la manière dont elles sont partagées avec diverses agences gouvernementales.

En juin 2020, le commissaire à la protection de la vie privée a reçu une demande d'examen de l'application pour une éventuelle utilisation abusive des données. Il a répondu deux mois plus tard et a déclaré qu'il n'y avait pas lieu de s'inquiéter. Cette fois, c'est grave : le bureau du commissaire refuse de divulguer tout détail de l'enquête.

ArriveCAN a été lancé en avril 2020 comme un moyen de collecter les informations personnelles dont les responsables de la santé ont besoin pour faire appliquer les règlements de quarantaine. À l'époque, l'inscription à l'application était volontaire. Mais il est devenu obligatoire pour les personnes entrant dans le pays par voie aérienne en novembre de la même année et par voie terrestre en mars 2021.

Les utilisateurs se sont plaints à plusieurs reprises des défaillances de l'application qui, en causant des problèmes aux voyageurs à la frontière, a indirectement exacerbé la crise du tourisme au Canada. Les files d'attente interminables et le chaos dans les aéroports ont été attribués non seulement au test kovid, qui a été annulé mais repris récemment, mais aussi aux problèmes persistants d'ArriveCAN. Les utilisateurs estiment qu'une enquête devrait permettre de clarifier la situation de l'application, et espèrent que l'inscription à celle-ci sera retirée de la liste des conditions d'entrée.

Source
  • #voyager au Canada
  • #entrée au Canada
  • #ArriveCAN
  • #aéroports canadiens
  • #COVID19 au Canada
  • #vie privée au Canada
  • #fuite de données personnelles au Canada
  • #chien de garde fédéral canadien de la vie privée
  • #scandale au Canada
  • #crise du tourisme au Canada
  • #aller au Canada en 2022