Pourquoi les antécédents de crédit sont-ils si importants au Canada ?

Pourquoi les antécédents de crédit sont-ils si importants au Canada ?

Au Canada, il suffit d'utiliser le crédit ou au moins d'ouvrir une carte de crédit.

Tu sais ce que j'ai fait lors de mon deuxième jour au Canada ? Je suis allé ouvrir une carte de crédit. Et ils me l'ont donné avec le mauvais nom, ce que j'ai détesté. Je vais vous expliquer cette situation, pourquoi vous avez besoin d'un historique de crédit, pourquoi il sera très difficile de vivre au Canada sans cela et comment obtenir 400 dollars canadiens.

Avant d'immigrer, je n'utilisais pratiquement jamais le crédit pour plusieurs raisons. La première était que je n'aimais pas être endetté, la deuxième était que les intérêts étaient très élevés, et la troisième était que la situation économique du pays où je vivais était instable. Dès que j'ai déménagé au Canada, tout a changé. Ici, il suffit d'utiliser le crédit ou au moins d'avoir une carte de crédit. Je vais vous dire pourquoi.

Je voudrais clarifier un point. J'ai quitté l'Ukraine en 2015, j'avais plusieurs cartes bancaires, mais ce n'était pas des cartes de crédit. Vous ne pouviez pas les utiliser pour dépenser plus que ce que vous aviez sur votre compte. Au Canada, cependant, même si vous n'avez pas d'argent sur votre carte, vous pouvez facilement payer 500 $ CAD ou même 5 000 $ CAD dans un magasin — tout dépend de la limite de crédit.

Au Canada, 72 % des résidents ont au moins une carte de crédit — c'est la principale première étape pour commencer un historique de crédit. De nombreuses banques offrent des primes pour l'utilisation de vos cartes. Et c'est une véritable aubaine !

Avantages de la carte de crédit

Disons que vous souhaitez acheter un produit pour 1 000 dollars canadiens, taxes comprises. Si vous payez en espèces, il vous reste 0. J'ai une carte de crédit qui me donne 2% de cashback. Si je paie par carte, je reçois 20 dollars canadiens sur mon compte. Ce n'est pas grand-chose, mais c'est bien. Au cours d'une année, j'accumule ainsi des centaines de dollars, que je transfère simplement sur mon compte. En plus de ma carte de crédit personnelle, j'ai aussi une carte d'entreprise, où j'accumule également de l'argent.

Mais ce n'est pas tout : ma carte de crédit comporte des primes supplémentaires liées à la location de voitures. Si je prends l'avion pour les États-Unis, par exemple, et que je veux louer une voiture, je ne dois pas souscrire d'assurance supplémentaire. La carte couvrira les frais si j'ai un accident.

Il existe un autre type de carte de crédit, une carte qui facture des miles plutôt que du cashback lorsque vous payez avec elle. Ce type de carte est souvent demandé à la caisse. Je préfère bénéficier immédiatement d'une petite remise théorique, plutôt que d'utiliser ces miles plus tard dans un voyage en avion.

Antécédents de crédit

Dès que vous ouvrez une carte de crédit, votre historique de crédit commence à se constituer. Voyons des exemples de son utilisation et pourquoi il est si important. Commençons par le plus banal : où comptez-vous vivre au Canada ? Si vous envisagez de louer un logement, il y a de fortes chances que vous ne l'obteniez pas sans antécédents de crédit, ou avec de mauvais antécédents de crédit lorsque vous vous endettez par carte et que vous ne remboursez pas à temps.

J'ai vécu dans deux provinces — Québec et Ontario. Les lois y sont structurées de telle sorte qu'elles protègent principalement les intérêts de ceux qui louent, et non de ceux qui louent. Ainsi, si un locataire cesse de payer son loyer, il sera très difficile de le mettre dehors. Les tribunaux peuvent traîner pendant des années, et les propriétaires se retrouvent sans argent. Afin d'éliminer en quelque sorte les mauvais payeurs, ils demandent souvent un historique de crédit.

Allons de l'avant. Supposons que vous parveniez à louer un appartement, que vous vous installiez au Canada, que vous trouviez un emploi et que vous commenciez à réaliser que vous ne faites que payer l'hypothèque de quelqu'un d'autre. Avec l'argent que vous payez pour le loyer, le propriétaire rembourse le prêt et, théoriquement, dans 25 ans, il aura un appartement ou une maison entièrement remboursé. Et vous n'aurez pas de maison à vous pendant cette période. C'est pourquoi presque toutes les personnes que je connais ont acheté leur maison avec un prêt hypothécaire au cours des premières années de leur vie au Canada. Mais là encore, votre historique de crédit entre en jeu. Plus elle est bonne, moins vous aurez d'intérêts.

Bien entendu, les nouveaux arrivants au Canada ne pourront pas non plus obtenir un prêt automobile sans antécédents de crédit. Je n'en ai pas eu, même si j'ai montré que j'avais de l'argent sur mon compte. Si vous êtes intéressé par l'achat d'une voiture, nous avons un article à ce sujet.

Sinon, pourquoi auriez-vous besoin d'une carte de crédit

Je vais encore abaisser la barre et parler de l'achat d'articles ménagers. Les statistiques montrent que 20 % des Canadiens paient avec des cartes de crédit des choses qu'ils ne peuvent pas acheter eux-mêmes. Imaginons que vous gagnez 5 000 dollars canadiens par mois au Canada. Un tiers va aux impôts, environ 2 000 dollars canadiens pour le loyer ou l'hypothèque, et le reste pour la nourriture et d'autres petites choses. Imaginons que vous ayez un téléphone cassé et que vous ne puissiez pas immédiatement allouer l'argent nécessaire à l'achat d'un nouveau téléphone. J'ai acheté le dernier iPhone l'année dernière avec un plan d'échelonnement sans intérêt. J'ai pu le faire grâce à mon bon historique de crédit. Chaque mois, quelques dizaines de dollars sont retirés de mon compte, et je ne le remarque même pas.

Les grandes banques accordent souvent des cartes aux nouveaux immigrants, même sans antécédents en matière de crédit, mais les limites sont généralement faibles. Lorsque nous avons immigré au Canada, nous avons pu obtenir des cartes de crédit sans aucun problème. Ma femme et moi avons chacun obtenu une carte avec une limite de crédit de 1 500 dollars canadiens et quelques centaines de dollars sur notre compte. C'est ainsi que l'on fait confiance aux gens au Canada. On nous a littéralement confié 3 000 dollars canadiens pour deux personnes lors de notre deuxième jour dans le pays.

Une histoire désagréable

Ce qui est désagréable, c'est que ma première carte a été imprimée avec le mauvais nom. Je m'appelle Alexey, mais dans mon passeport ukrainien c'est Oleksii à cause de la translittération. Les Canadiens n'arrivent pas à lire ce nom correctement et tous les autres m'appellent Oleskii. C'est pourquoi je me présente depuis plusieurs années sous le nom d'Alex et j'envisage de changer mon nom dans les documents.

Il est important de comprendre que si vous avez une limite de crédit de, disons, 1 000 dollars canadiens sur votre carte de crédit, ce n'est pas votre argent. Vous ne faites que l'emprunter temporairement. Vous devez recharger le solde de la carte dans un délai d'un mois, sinon votre cote de crédit sera affectée et vous serez sanctionné. Mais au Canada, ce n'est pas aussi important que dans mon pays d'origine — autant que je me souvienne, c'est environ 25% par an.

Bonus

Voulez-vous 400 $ CAD et une maintenance gratuite du compte pendant deux ans ? Allez à mon lien et ouvrez un compte à la banque CIBC, qui est mon principal. Vous devez être résident canadien ou avoir un contrat de travail. D'autres exigences peu compliquées sont également importantes, lisez attentivement le texte de la page.

Alex Pavlenko, fondateur de Immigrant.Today

  • #immigration au Canada
  • #émigration au Canada
  • #vie au Canada
  • #carte de crédit au Canada
  • #historique de crédit au Canada
  • #crédit au Canada
  • #hypothèque au Canada
  • #location de maison au Canada
  • #achat de voiture au Canada
  • #prêts au Canada
  • #cote de crédit au Canada
  • #conseils pour les immigrants au Canada
  • #expérience de vie au Canada