Les Canadiens sont préoccupés par le nombre d'immigrants

Les Canadiens sont préoccupés par le nombre d

Les résidents ne sont pas sûrs que le pays ait besoin d'autant de nouveaux arrivants.

D'ici 2025, le Canada entend accueillir 500 000 immigrants par an. Grâce aux nouveaux arrivants, le pays veut développer l'économie et lutter contre la pénurie de main-d'œuvre. Mais selon un sondage en ligne réalisé par l'Institut sociologique Léger et l'Association d'études canadiennes, une majorité écrasante de Canadiens est préoccupée par la décision du gouvernement d'augmenter l'immigration.

75 % des Canadiens pensent qu'avec un plus grand nombre d'immigrants, il y aura une forte demande de logements, ainsi que de services sociaux et de santé, ce qui aura naturellement un impact sur leurs coûts. De nombreux Canadiens sont maintenant aux prises avec l'inflation et la hausse des prix du logement et des produits de base.

Cependant, tous les Canadiens ne sont pas contre l'immigration — les avis sont partagés sur cette question. Malgré la hausse des prix, 31 % des personnes interrogées estiment que le nombre d'immigrants est justifié. Cinq autres pour cent disent qu'il devrait y en avoir plus. Enfin, 49% estiment que le nombre d'immigrants prévu est trop élevé.

Il y a aussi ceux qui, au sein même du gouvernement, ne sont pas d'accord avec les plans d'immigration. Maxime Bernier, chef du Parti populaire du Canada (PPP), pense que les objectifs d'immigration devraient être plus bas. De plus, il rend l'immigration responsable de la hausse des prix des logements dans les grandes villes.

Les autorités provinciales du Québec ont précédemment refusé d'accepter plus d'immigrants qu'elles ne le font actuellement. Selon les responsables du gouvernement provincial, 50 000 immigrants par an est la limite pour la région.

On observe également une tendance chez les Canadiens. Les partisans du parti libéral sortant sont plus susceptibles de soutenir les plans d'immigration. En revanche, les partisans du Parti conservateur, du Parti populaire du Canada et du Bloc québécois sont en désaccord avec les objectifs du gouvernement.

Les autorités fédérales ne restent pas à l'écart. Le récent plan économique comprend différentes mesures pour aider la population, notamment celles liées à l'achat de logements. Et le ministre de l'Immigration a annoncé qu'à partir de 2023, le Canada organisera des sélections ciblées dans Express Entry et invitera principalement les professionnels de la santé et de la construction.

Source
  • #Nouvelles canadiennes
  • #immigrants au Canada
  • #immigration au Canada
  • #émigration au Canada
  • #résidence permanente au Canada
  • #permis de résidence au Canada
  • #visa au Canada
  • #relocalisation au Canada
  • #opinion des Canadiens sur les immigrants
  • #plan d'immigration du Canada
  • #plan d'immigration du Canada 2023-2025
  • #plan d'immigration du Canada
  • #attitudes envers les immigrants au Canada