Le divorce à la canadienne

Le divorce à la canadienne

Pourquoi les Canadiens divorcent-ils et à quel point est-ce difficile d'obtenir un divorce ?

Il y a eu 42 933 divorces au Canada en 2020, le nombre le plus bas depuis 1973. Les blocages dus à la pandémie et les obstacles à l'accès aux services judiciaires ont contribué à cette baisse. Statistique Canada estime que la "sélectivité croissante du mariage" a également eu un impact, les jeunes Canadiens optant de plus en plus pour des unions civiles qui n'exigent pas un divorce documenté.

La décision de divorcer est de plus en plus mutuelle : les statistiques montrent que près d'un tiers des demandes sont faites conjointement. L'âge moyen du divorce augmente également de manière constante : en 1980, il était de 36,2 ans, en 2020, il sera d'environ 46 ans.

La durée moyenne d'un mariage qui se termine par un divorce au Canada est de 15,3 ans.

Selon les données pour 2016-2020, le taux de divorce le plus élevé se trouve au Yukon (13 couples divorcés pour 1 000 mariages) et le plus bas au Nunavut (seulement 2 cas pour 1 000).

Les raisons les plus courantes pour lesquelles les Canadiens présentent une demande sont les suivantes

  • les questions financières — 68 % des personnes interrogées pensent qu'un conflit de propriété peut être un motif de divorce ;
  • l'infidélité ;
  • la violence domestique, physique et mentale ;
  • le manque d'affection ;
  • des différences personnelles irréconciliables.

Le divorce au Canada

Au Canada, le divorce est un processus juridique auquel doivent se soumettre les couples qui veulent mettre fin à leur mariage. Seuls les couples mariés peuvent divorcer et seul le tribunal a le pouvoir de prononcer le divorce. Une fois cette procédure terminée, le tribunal vous délivrera un certificat de divorce confirmant que les demandeurs ne sont plus mariés.

Motifs de divorce

La seule raison légale de la demande est la rupture du mariage. La loi reconnaît qu'un mariage est rompu s'il peut être démontré que les demandeurs ont vécu séparément pendant au moins un an. Dans certains cas, une séparation peut être comptabilisée même si les conjoints vivent sous le même toit, mais dans ce cas, il faut prouver qu'ils ne vivaient pas en couple.

Un divorce peut être accordé sans séparation si le demandeur peut prouver que le mariage est dissous pour l'une des raisons suivantes :

Il est conseillé de faire appel à un avocat pour cette méthode.

Une fois la décision prise, vous devez suivre les instructions :

1. Remplir une demande de divorce

Pour pouvoir obtenir un divorce au Canada, vous devez remplir les conditions requises :

  • les conjoints sont légalement mariés en vertu des lois du Canada ou des lois d'un autre pays où le mariage a eu lieu (et doivent avoir vécu au Canada pendant au moins un an) ;
  • a décidé de mettre fin à la relation ;
  • la demande doit être faite dans la province où l'un des conjoints a vécu au cours de la dernière année.

La Loi sur le divorce est une loi fédérale, mais les provinces et les territoires sont responsables des procédures de divorce. Chaque province propose différents formulaires à remplir, et les frais d'inscription varient également d'une région à l'autre.

Les motifs du divorce doivent être déterminés à l'avance et seront indiqués dans le formulaire de demande.

Si les conjoints présentent une demande sur la base d'une séparation d'un an, ils peuvent vivre ensemble pendant 90 jours au maximum (avant ou après la demande) pour tenter de se réconcilier.

2 Déterminer s'il y a des points de discorde

La demande devra préciser le type de divorce : la meilleure option est celle où les deux conjoints acceptent les conditions. S'ils ne parviennent pas à se mettre d'accord, deux demandes distinctes devront être déposées.

3. S'il y a des enfants

Si les deux conjoints ont accepté de continuer à élever les enfants, ils doivent décrire les conditions acceptées dans une déclaration.

Dans le cas d'un divorce contesté, ils écrivent chacun leurs préférences sur leur propre formulaire.

Il est préférable que les parents se mettent d'accord à l'avance et à l'amiable sur la garde et la pension alimentaire. Sinon, le tribunal se prononcera sur ces questions.

4. S'adresser au tribunal de la région où vous habitez

Vous pouvez le faire vous-même ou par l'intermédiaire de votre avocat.

5. Attendre la permission du Registre des divorces d'Ottawa

Si l'un des conjoints a demandé le divorce, le défendeur dispose de 30 jours pour remplir sa demande après avoir reçu la notification.

S'il n'y a pas de réponse après 30 jours, le divorce peut être enregistré au tribunal en déposant un affidavit de divorce, un jugement de divorce et un certificat du greffier.

Décret de dissolution du mariage

6. Obtenir une solution

Le juge examine tous les documents et signe ensuite l'ordonnance de divorce.

Après cela, l'un des conjoints/couples a 31 jours pour faire appel. Passé ce délai, le divorce est définitif et ne peut être révoqué. Toutefois, les conditions relatives à la garde et à la pension alimentaire pour enfants ou pour époux peuvent changer au cours de la vie.

Le certificat de divorce peut être obtenu 30 jours après la décision du tribunal. Après cela, le couple est officiellement divorcé.

Le Canada recommande vivement de contacter des avocats professionnels, surtout si le couple a des enfants ou si le divorce est dû à l'infidélité ou à la violence. Cependant, tout le monde n'a pas les moyens de se payer un avocat, c'est pourquoi la plupart des provinces ont des bureaux de services de justice familiale où des conseils et de l'aide sont disponibles.

Veuillez noter qu'il ne s'agit pas d'un texte juridique. Le droit de la famille est un domaine complexe et à multiples facettes, il est donc toujours préférable d'obtenir les conseils d'un professionnel. La plupart des barreaux provinciaux et territoriaux offrent un service de référence et les consultations initiales sont généralement gratuites ou proposées à prix réduit.

Si vous ou un proche êtes victime de violence domestique au Canada, vous pouvez consulter le Catalogue des services de lutte contre la violence domestique et trouver les services travaillant avec les survivants dans chaque province. Il existe d'innombrables centres d'aide et d'appels au Canada, avec des psychologues en exercice pour vous aider à faire face à des circonstances difficiles en toute confidentialité. En cas d'urgence, appelez le 911.

Source, Source, Source, Source, Source, Source, Source
  • #la vie au Canada
  • #le divorce au Canada
  • #le droit de la famille au Canada
  • #le droit du divorce au Canada
  • #les relations de propriété au Canada
  • #le code canadien de la famille
  • #la violence domestique au Canada
  • #l'aide aux victimes de violence domestique au Canada
  • #les procédures de divorce au Canada
  • #les couples divorcés au Canada