L'organisateur du Freedom Convoy libéré sous caution

L

Le juge a reconsidéré sa décision.

Tamara Leach, organisatrice du Freedom Convoy, a été libérée sous caution de 37 000 dollars canadiens. La femme a été accusée d'avoir causé des dommages, d'avoir entravé l'action de la police, d'avoir appelé à des dommages, d'intimidation et de ne pas avoir respecté les conditions de sa libération sous caution pour son rôle dans les manifestations hivernales de masse à Ottawa qui se sont transformées en "occupation" contre les restrictions COVID-19 et le gouvernement libéral.

Tamara Leach risquait jusqu'à 10 ans d'emprisonnement. Il lui a également été interdit de communiquer avec un certain nombre de personnes associées à Convoy. Toutefois, mardi matin, le juge Andrew Goodman a annulé la décision de placer l'organisateur de la manifestation en détention.

Son cas sera maintenant entendu sans référence aux cas précédents, in nova, c'est-à-dire depuis le début. En outre, le juge a déclaré que les accusations d'"occupation" étaient sans fondement.

Goodman a dit qu'il était peu probable que Leach reste longtemps en prison. La date de la prochaine audience n'a pas encore été fixée.

Source
  • #Freedom Convoy
  • #protestations au Canada
  • #tribunal canadien
  • #système judiciaire canadien
  • #grèves au Canada
  • #rassemblements au Canada
  • #Tamara Leach
  • #News Canada