Les matches de la Coupe du Monde de la FIFA 2026 se dérouleront pour la première fois au Canada

Les matches de la Coupe du Monde de la FIFA 2026 se dérouleront pour la première fois au Canada

Vancouver et Toronto devront changer pour accueillir le populaire tournoi.

Les lauréats du concours pour l'organisation des matches de la Coupe du Monde de la FIFA 2026 ont été annoncés le jeudi 16 juin 2022. Onze villes des États-Unis, trois du Mexique et — pour la première fois dans un tournoi masculin — deux villes du Canada ont été sélectionnées parmi les 22 candidatures soumises.

Vancouver et Toronto, en tant que villes hôtes approuvées, devront remplir les conditions convenues : par exemple, la modernisation et l'agrandissement significatif du BMO Field de Toronto et l'équipement du stade BC Place de Vancouver en gazon naturel sont des points cruciaux de l'accord.

Milena Parent, professeur de gestion d'événements sportifs à l'Université d'Ottawa, note qu'une grande partie de l'infrastructure est prête et que seules des réparations mineures sont nécessaires. Elle estime qu'une attention particulière sera accordée au système de transport en raison du fait qu'un afflux sans précédent de fans venus de différentes parties du monde est prévu.

Une solution au problème du transport en commun pourrait être le retour des voies réservées aux véhicules multioccupants à Toronto. Une voie réservée aux véhicules à occupation multiple (VOM) est une voie sur une autoroute qui est réservée aux véhicules avec un conducteur et au moins un passager, ce qui signifie que les voitures sans passagers ne sont pas autorisées à y circuler. Elle est généralement séparée des autres voies par des marquages ou une barrière. Les VOM ont été introduits avec succès en 2015 lors des Jeux panaméricains.

Bien entendu, tout cela nécessitera un investissement considérable : environ 93,8 millions de dollars canadiens pour la seule ville de Toronto. Mais les responsables de la ville sont convaincus que les avantages de l'accueil du tournoi l'emporteront sur les coûts. Aux dernières nouvelles, le championnat pourrait apporter jusqu'à 307 millions de dollars canadiens à l'économie locale. En outre, il est prévu de créer 3 300 emplois.

Le maire de Toronto, John Tory, qui a activement promu la candidature de sa ville, a réagi à la nouvelle avec beaucoup d'enthousiasme : "Ce sera formidable pour le jeu, pour la ville, pour l'économie et pour l'esprit de la ville."

Edmonton a également soumissionné pour accueillir les jeux, mais sa candidature n'a pas été retenue.

Source, Source, Source, Source, Source
  • #Coupe du monde
  • #FIFA
  • #Vancouver
  • #Toronto
  • #Coupe du monde Canada
  • #BMO Field
  • #BC Place
  • #Milena Parent
  • #John Tory
  • #sport au Canada
  • #football au Canada