Billets gratuits pour le Canada pour les Ukrainiens, investissement dans le système de licence médicale et autres nouvelles

Billets gratuits pour le Canada pour les Ukrainiens, investissement dans le système de licence médicale et autres nouvelles

Voici les points forts de la semaine écoulée.

Médecine

Le gouvernement fédéral canadien tente d'attirer des médecins et des infirmières de l'étranger. Il y a maintenant 2,8 médecins et 10,4 infirmières pour 1 000 personnes dans le pays. Vous devez attendre plus de six mois pour voir un spécialiste. En raison de l'impossibilité d'obtenir de l'aide à temps, le système de soins de santé est souvent critiqué ces derniers temps. Il est possible que, dans un avenir prévisible, les détracteurs obtiennent gain de cause et que le Canada supprime la gratuité totale des soins de santé pour les citoyens et les résidents permanents.

Jusqu'à présent, le gouvernement a alloué 1,5 million de dollars canadiens pour intégrer les médecins immigrés. L'organisation, qui aide depuis trois ans les parents immigrés à obtenir des soins de santé pour leurs enfants, consacrera cet argent à une révision complète du système de validation de l'éducation sanitaire.

Il a été annoncé que l'organisation élaborera un plan visant à supprimer les obstacles auxquels se heurtent les immigrants travaillant dans le secteur de la santé au Canada et créera une plateforme en ligne où les professionnels d'outre-mer pourront trouver des informations. Pour l'instant, vous devrez contacter des prestataires de soins de santé ou des conseillers en immigration pour obtenir un plan détaillé sur la manière de prouver votre titre de médecin ou d'infirmier.

*

Au Canada, les médecins font pression pour étendre la vaccination complète contre le coronavirus à trois doses, mais jusqu'à présent, le gouvernement ne va pas obliger les résidents à faire la troisième injection obligatoire. 55,5 % des Canadiens âgés de 12 ans et plus ont déjà fait les trois piqûres volontairement.

En raison des files d'attente et des retards dans les aéroports, les tests aléatoires pour les voyageurs arrivant au Canada ont été temporairement suspendus. Elle reprendra le 1er juillet et se déroulera hors de l'aéroport. Le gouvernement canadien estime que c'est le seul moyen de connaître au moins approximativement le nombre de personnes infectées qui traversent la frontière. D'autres pays n'effectuent pas de tels tests.

Supervision

À partir du 4 juillet 2022, le terme de la supervision, en vertu duquel les parents et grands-parents de citoyens et de résidents permanents peuvent vivre au Canada, change. Il sera désormais possible de rester dans le pays pendant cinq ans sans le quitter. Ceux qui se trouvent déjà au Canada pourront prolonger leur visa de deux ans. Autre changement important : pour les parents qui arrivent dans le cadre de la supervision, il sera possible d'acheter une assurance maladie non seulement auprès des compagnies canadiennes. Le ministère de l'Immigration promet de désigner prochainement les compagnies d'assurance étrangères qui seront autorisées à vendre des polices.

Restriction pour les étudiants du Québec

La province de Québec ne veut plus être une "porte d'entrée pour l'établissement dans d'autres provinces." Le 7 juin, Immigration Canada a annoncé que seuls les diplômés des établissements d'enseignement supérieur subventionnés par le gouvernement pourront obtenir un permis de travail après l'obtention de leur diplôme au Québec. Le changement prendra effet le 1er septembre 2023.

Farces d'immigration

La province de l'Ontario en fait désormais état pas immédiatement après qu'ils ont eu lieu, de sorte que les tirages de mai n'ont été annoncés que la semaine dernière. Le 4 mai, la province a invité 57 membres de professions en demande vivant et travaillant déjà en Ontario à lui proposer une offre d'emploi. Le 26 mai, 535 personnes vivant dans la province et exerçant certaines professions ont reçu une invitation.

Le 7 juin, une sélection ciblée Colombie-Britannique a eu lieu. 125 techniciens et 16 éducateurs de la petite enfance ont reçu une invitation. Moins de cinq professionnels de la santé ont également été invités.

Le 8 juin, Immigration Canada a sélectionné des candidats des provinces pour demander la résidence permanente. 932 personnes ont reçu des invitations.

Coupe du monde de la FIFA

Le Canada devrait accueillir la Coupe du monde de football en 2026, avec les États-Unis et le Mexique. Les villes hôtes seront officiellement désignées le 16 juin, mais on sait déjà que la capitale provinciale de l'Alberta a renoncé à participer à la compétition. Deux villes canadiennes restent sur la liste: Toronto (Ontario) et Vancouver (Colombie-Britannique). La candidature de Vancouver n'a été examinée qu'en avril 2022. Avant cela, le gouvernement provincial pensait que l'organisation des championnats était trop coûteuse, mais après la pandémie, il a changé d'avis et a décidé de miser sur l'afflux de touristes. Vancouver est proche de la ville américaine de Seattle, qui pourrait également être choisie pour accueillir les matches. Le stade de Vancouver est considéré comme le meilleur stade de football du Canada.

Billets pour les Ukrainiens

Le 20 avril 2022, le ministère de l'Immigration a lancé un organisme de bienfaisance afin de collecter des fonds et des miles pour aider les Ukrainiens à se rendre au Canada. Le 10 juin, une organisation à but non lucratif qui aide les réfugiés à se déplacer dans le monde a accepté les 500 premières demandes de billets gratuits entre l'Europe et le Canada. Pour pouvoir postuler, les personnes devaient pouvoir s'inscrire sur un site web spécial à une certaine date. Maintenant, ces personnes sont contrôlées et si tout est en ordre, elles partiront dans les quatre semaines. Il y aura un supplément pour les animaux de compagnie, mais les billets et les transferts au Canada sont gratuits.

Une fois que 500 billets auront été distribués, la date du prochain tour sera annoncée. Pour être sûr de ne pas manquer cette journée, vous pouvez vous inscrire à l'avance sur le site de l'organisation et vous serez ensuite prévenu par e-mail.

Au total, 10 000 personnes vont être amenées gratuitement au Canada dans le cadre de ce programme. La seule condition est que tous les membres de la famille doivent obtenir un visa canadien en vertu du permis d'entrée d'urgence Canada-Ukraine.

  • #Nouvelles canadiennes
  • #immigration au Canada
  • #émigration au Canada
  • #résidence permanente au Canada
  • #sélections d'immigration au Canada
  • #travailler comme médecin au Canada
  • #emplois au Canada
  • #étudier au Canada