Les restrictions sur les covidés au Québec seront assouplies, mais quand les masques pourront-ils tomber ?

Les restrictions sur les covidés au Québec seront assouplies, mais quand les masques pourront-ils tomber ?

Le médecin-chef de la province, Luc Boileau, a parlé aux journalistes, jeudi 28 avril, de la sixième vague du COVID-19 et de la levée de certaines restrictions.

Le Dr Boileau, qui est temporairement responsable des soins de santé au Québec, suggère qu'il sera possible d'être sans masque à l'intérieur dès le 14 mai. Mais ce n'est pas encore certain. Selon M. Boileau, une décision finale pourra être prise au début de la semaine prochaine, lorsque davantage d'informations auront été recueillies. Le médecin a également noté que, même lorsque les masques seront officiellement supprimés, il sera nécessaire de continuer à les porter dans les établissements de soins et les transports publics pendant un certain temps.

Si le port du masque cesse d'être obligatoire le 14 mai, ce sera la fin de toutes les restrictions de covidage pour les personnes non infectées par le coronavirus. Mais pour les personnes infectées, tout restera inchangé, car le virus reste dangereux, selon les médecins.

"Cela devrait devenir une sorte de réflexe normal : vous avez des symptômes, vous restez chez vous", a déclaré le Dr Longtin, qui a également assisté à la conférence de presse.

Selon Mme Longtin, le port du masque est essentiel à certains stades de développement du coronavirus, car il permet de minimiser les cas graves, les hospitalisations et les décès. En même temps, le Dr Boileau déclare qu'il est peu probable que le Québec revienne à un régime de masques obligatoires à l'avenir. Il espère que les personnes conscientes utiliseront elles-mêmes des masques lorsque cela sera nécessaire. M. Boileau est convaincu que, même après l'abolition du port obligatoire des masques, de nombreuses personnes continueront à les porter de leur plein gré.

Le médecin-chef de la province a déclaré que le pic de la sixième vague de coronavirus au Québec était passé. Néanmoins, les Québécois doivent se méfier de la nouvelle souche du virus, qui est très contagieuse. Les cas de réinfection sont en augmentation, ce qui amène les autorités provinciales à recommander le dépistage du COVID-19 pour tout symptôme suspect, même si vous n'avez eu la maladie qu'il y a deux mois. Auparavant, il fallait le faire lorsque des signes d'infection apparaissaient et que trois mois ou plus s'étaient écoulés depuis la maladie.

"L'activité du virus est toujours élevée... Nous voyons encore des milliers et des milliers de personnes tomber malades chaque jour", a rapporté le Dr Boileau.

Bien que les restrictions puissent être bientôt levées, le médecin-chef de la province prévient : il est trop tôt pour célébrer la victoire sur le COVID-19.

Source, Source
  • #Québec
  • #COVID-19
  • #coronavirus
  • #masques
  • #coronavirus au Canada
  • #restrictions sur le coronavirus
  • #covid
  • #sixième vague de covid au Canada
  • #où porter des masques au Canada
  • #quand peut-on se passer de masque au Québec