Des exigences plus strictes pour les employeurs canadiens

Des exigences plus strictes pour les employeurs canadiens

Le ministère canadien du travail a modifié la loi sur l'immigration de l'Ontario afin de rendre plus difficile le déménagement des camionneurs au Canada. L'amendement a pris effet le 1er février 2022.

Au Canada, les autorités provinciales délivrent des certificats de sécurité aux transporteurs routiers, en les évaluant selon une norme nationale reconnue. Désormais, les camionneurs qui ont l'intention de venir au Canada dans le cadre du programme Professions en demande doivent chercher des employeurs prêts à fournir un certificat de transporteur commercial valide et leur propre document CSR (Carrier Safety Rating) avec une offre d'emploi. Pour être considéré pour le poste de conducteur de fret, le transporteur doit avoir une cote de sécurité au moins "satisfaisante".

La cote CSR est attribuée à tout camion canadien, avec ou sans remorque, pesant 4 500 kilogrammes ou plus, ainsi qu'aux autobus commerciaux de 10 sièges ou plus. La note est calculée sur la base de l'historique des accidents du transporteur et des inspections de la flotte.

Selon le ministère du travail, l'amendement permettra d'accroître la sécurité routière et de protéger les demandeurs d'emploi. De plus, les entreprises étroitement liées à l'économie de l'Ontario auront un avantage sur les transporteurs des autres provinces. Le certificat du système d’immatriculation des conducteurs de véhicules utilitaires (CVOR) n’est requis que pour les véhicules portant des plaques d’immatriculation de l’Ontario.

Source
  • #Ontario
  • #emplois en Ontario
  • #emplois de camionneurs en Ontario
  • #Ontario
  • #offre d'emploi
  • #offre d'emploi au Canada